Suzanne Asselin

L’arrivée, sans invitation, de la COVID-19 a chamboulé non seulement nos vies personnelles, mais aussi celle de tous les bénévoles qui oeuvraient à l’hôpital ainsi qu’au Centre de bien-être de L’espoir, c’est la vie. Du jour au lendemain, le virus a mis fin à vos activités de bénévolat. Depuis la mi-mars, les membres du Conseil d’administration, le personnel ainsi que le Conseil de gestion des bénévoles,  présidé par Ida Teoli, ont fait des pieds et des mains pour faire en sorte que patients et bénévoles y trouvent leur compte, jusqu’à ce que nous retrouvions une vie normale, quand un  vaccin aura été découvert.

En effet, depuis quatre mois, des membres du personnel, sous la supervision de la directrice des programmes, Carly Berlin, ont mis en ligne des ateliers, classes, conférences et groupes de soutien, animés par des bénévoles du Centre de bien-être, sur la plateforme ZOOM. La liste complète se retrouve sur le site Web lespoircestlavie.ca. Les patients n’ont qu’à s’inscrire pour y participer. Jusqu’à présent,  la réponse est très favorable, mais nous reconnaissons que les activités en ligne ne satisfont pas les besoins pressants des patients et de leurs familles.

Pour y donner suite, le nouveau directeur de L’espoir, c’est la vie, Éric Amar, a demandé au Conseil de gestion des bénévoles de former un comité, afin d’identifier de nouveaux rôles virtuels pour les bénévoles qui souhaitent s’impliquer. Ida Teoli a donc mis sur pied un comité composé de 10 bénévoles représentant tous les secteurs d’activité. Ce comité a tenu plusieurs rencontres durant quelques semaines et a récemment fait une série de recommandations au Conseil d’administration de L’espoir, c’est la vie.

Pour l’instant, tous les bénévoles qui ont travaillé au Centre de bien-être et à l’hôpital seront bientôt contactés et invités à manifester  leur intérêt, que ce soit en ligne ou au téléphone, afin de continuer à  apporter du soutien aux patients et à leurs familles. Pour ce faire, le Conseil mettra sur pied des programmes de formation et fournira les outils nécessaires qui faciliteront votre transition vers un bénévolat renouvelé.

Enfin, au cours des prochains mois, le Conseil de gestion des bénévoles tentera de trouver de nouvelles façons de faire pour que des rencontres entre patients et bénévoles ainsi qu’entre bénévoles puissent se concrétiser. Entretemps, si vous avez des questions, commentaires ou des suggestions, communiquez avec Ida Teoli : ida.teoli@sympatico.ca